NEW ATLANTIS
DEEP VISION ( fluctuat nec mergitur)
19 Grand rue de la mairie Rennes-les-Bains 11190
/
+33 6 58 99 83 52

Michio Kaku Explains String Theory

An easy-to-follow introduction on String theory
 

Larry Coryell and the
Eleventh house

The other side
 
Some Greasy Stuff
 

Ten dimensions explained

String theory

String Theory: A Brief Overview
 
General relativity and quantum mechanics take different approaches at looking at how the universe works. Many physicists feel that there must be a method that unites the two. One contender for such a universal theory is superstring theory, or string theory, for short. Let's take a brief overview of this complex perspective.
One string, no particles
Children in elementary school learn about the existence of protons, neutrons, and electrons, basic subatomic particles that create all matter as we know it. Scientists have studied how these particles move and interact with one another, but the process has raised a number of conflicts.
According to string theory, these subatomic particles do not exist. Instead, tiny pieces of vibrating string too small to be observed by today's instruments replace them. Each string may be closed in a loop, or open. Vibrations from the string correspond with each of the particles and determine the particles' size and mass.
How do strings replace point-like particles? On a subatomic level, there is a relationship between the frequency at which something vibrates and its energy. At the same time, as Einstein's famous equation E=mc2 tells us, there is a relationship between energy and mass. Therefore, a relationship exists between an object's vibrational frequency and its mass. Such a relationship is central to string theory.
Limiting the dimensions of the universe
Einstein's theory of relativity opened up the universe to a multitude of dimensions, because there was no limit on how it functioned. Relativity worked just as well in four dimensions as in forty. But string theory only works in ten or eleven dimensions. If scientists can find evidence supporting string theory, they will have limited the number of dimensions that could exist within the universe.
We only experience four dimensions. Where, then are the missing dimensions predicted by string theory? Scientists have theorized that they are curled up into a compact space. If the space is tiny, on the scale of the strings (on the order of 10-33 centimeters), then we would be unable to detect them.
On the other hand, the extra dimensions could conceivably be too large for us to measure; our four dimensions could be curled up exceedingly small inside of these larger dimensions.


Searching for evidence
In 1996, physicists Andrew Strominger, then at the Institute for Theoretical Physics in Santa Barbara, and Cumrun Vafa at Harvard, simulated a black hole with an excessive amount of disorder, or entropy. Such a black hole had been simulated two decades earlier by physicists Jacob Bekenstein and Stephen Hawking. At the time, no one could figure out why a black hole might harbor so much entropy.
The theoretical black hole created by Strominger and Vafa was not created like conventional black holes seen at the center of galaxies such as the Milky Way. Instead, they relied on string theory to simulate it, providing a link between the complex theory and the fundamental force of gravity that drives black holes. By basing its foundation on string theory instead of conventional particles, they lent more credibility to the potentially unifying theory.
Whether string theory is the "ultimate" theory — the theory of everything — is unknown. But it is a strong contender for explaining the inner workings of the universe.


                                                                   By Nola Taylor Redd.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La théorie des cordes

 
Théorie des Cordes : Un bref aperçu



La relativité générale et la mécanique quantique adoptent différentes approches à observer comment l'univers fonctionne. Beaucoup de physiciens estiment qu'il doit y a une méthode qui unit les deux. Unepostulante pour une théorie aussi universelle est la théorie “superstring”, ou théorie des Cordes, pour abréger.
Prenons un bref aperçu de cette perspective complexe.

Une corde, aucune particule

Les enfants dans l'école primaire s
ont instruits sur l'existence des protons, des neutrons, et des électrons, les particules subatomiques de base qui créent toute la matière telle que nous la connaissons. Les scientifiques ont étudié comment ces particules se déplacent et agissent l'une sur l'autre et entre elles, mais le processus a soulevé un certain nombre de conflits.
Selon la théorie de
s cordes, ces particules subatomiques n'existent pas. Au lieu de cela, les minuscules monceaux de ficelle vibrante trop petits à observer par les instruments d'aujourd'hui les remplacent. Chaque corde peut être fermée dans une boucle, ou s'ouvrir. Les vibrations de la ficelle correspondent à chacune des particules et déterminent sa dimension particulaire et sa masse.
Comment les ficelles remplacent-elles les particules comme un point ? À un niveau subatomique, il y a des relations entre la fréquence à laquelle quelque chose vibre et son énergie. En même temps,
la célèbre equation d'Einstein E=mc2 nous dit qu’il y a des relations entre l'énergie et la masse. Par conséquent, des relations existent entre la fréquence vibratoire d'un objet et sa masse. De telles relations sont fondamentales pour la théorie des cordes
.

Limitation des dimensions de l'univers ..

La théorie
de la relativite d'Einstein a ouvert l'univers à une multitude de dimensions, parce qu'il n'y avait aucune limite sur la façon dont elle fonctionne. La relativité fonctionne aussi bien dans quatre dimensions que dans quarante. Mais la théorie descordes fonctionne seulement dans dix ou onze dimensions. Si les scientifiques arrivent à découvrir les preuves qui peuvent étayer la théorie des cordes, ils auront alors limité le nombre de dimensions qui pourraient exister dans l'univers.
Nous é
voluons selon notre connaissance actuelle uniquement dans quatre dimensions. Dqns ce cas précis où sont donc les dimensions absentes prévues par la théorie des cordes ? Les scientifiques ont théorisé qu'ils sont courbés dans un espace compact. Si l'espace est minuscule, sur l'échelle des ficelles (cordes)de l'ordre de 10-33 centimeters, en conséquence de quoi nous ne sommes pas en mesure de les détecter.
D'autre part, les dimensions supplémentaires
sont peut-être trop grandes et imperceptibles pour que nous puissions les mesurer à notre échelle ; de plus, nos quatre dimensions ont pu être courbé excessivement à l’
intérieur de ces plus grandes dimensions.



Recherche des preuves

En 1996, les physiciens Andrew Strominger,
de l'institut pour la physique théorique à Santa Barbara, et Cumrun Vafa à Harvard, ont simulé un trou noir avec une quantité excessive de désordre, ou entropie. Un trou noir avait été simulé deux décennies plus tôt par des physiciens tels que Jacob Bekenstein et Stephen Hawking. Acette epoque, personne ne pouvait se figurer comment un trou noir pouvait héberger une telle entropie.
Le trou noir théorique créé par Strominger et Vafa n'a pas été créé comme les trous noirs conventionnels vus au centre de galaxie telle que
la “Voie Lactée”. Au lieu de cela, ils se sont appuyés sur la théorie des cordes pour la simuler, fournissant un lien entre la théorie complexe et la force fondamentale de la gravité qui conduit les trous noirs. En se basant sur la théorie des cordes, au lieu des particules conventionnelles, ils ont prêté plus de crédibilité à la théorie potentielle d'unification.
Si la théorie de
s Cordes est la théorie « finale » — la théorie de tout — est inconnu. Mais c'est un puissantcandidat
pour expliquer le fonctionnement intérieur de l'univers.



Par Nola Taylor Redd.


Tout sur la theorie des cordes

PART 1
 
PART 2
 
PART 3
 
PART 4
 
PART 5

La Pastorale
Beethoven

Allegro ma non troppo

Transformers
Steve Jablonsky

Age of Extinction
Best thing that ever happened
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
You can leave your valuable and positive comments at the contact page